Home

HomeThe City > Matrimandir > The Banyan Tree

  Matrimandir

Le Banyan


Le Banyan peu après la Cérémonie d’Inauguration. Arbre solitaire dans un paysage totalement nu.

 

A la fin de 1965, le temps fut venu de définir le centre d’Auroville. Roger Anger, l’architecte français à qui la Mère avait demandé de dessiner la future ville, lui apporta une carte de la zone nord de Pondichéry. Elle était dans sa chambre à l’Ashram et n’avait probablement jamais posé un pied dans cette zone, car à cette époque il n’y avait pas de route carrossable y conduisant. Elle se concentra et pointa une zone particulière de la carte.

L’architecte prit une jeep, se rendit à l’endroit qu’elle avait désigné et y trouva un Banyan solitaire sur un plateau presque totalement nu surplombant la Baie du Bengale. La Mère fut très heureuse de la présence du Banyan, un arbre considéré comme sacré en Inde, et décida d’en faire le centre géographique d’Auroville.

Pendant la Cérémonie d’Inauguration d’Auroville, le Banyan offrit de l’ombre à une exposition sur la future ville et, à la demande de la Mère, un anneau en acier inoxydable portant les mots (en tamoul et en français) « Auroville, la Cité au Service de la Vérité » fut placée autour de son tronc.

 


Le Banyan avec quelques unes de ses racines aériennes

 
Les Banyans (Ficus bengalensis) appartiennent au genre Ficus. Celui ci est probablement âgé d’un peu plus de 100 ans. Les Banyans ont la particularité de produire des ‘racines aériennes’ qui descendent des branches vers le sol et prennent racine pour devenir de nouveaux troncs. Le diamètre de ce banyan est maintenu à 50 mètres afin qu’il reste en proportion avec son environnement.

 
(une présentation par Gilles G., mars 2009)

 

 

 

HomeThe City > Matrimandir > The Banyan Tree

  Auroville Universal Township webmaster@auroville.org.in To the top